Le jour J…

Aujourd’hui est un grand jour.
On l’a attendu si longtemps que le temps semblait se figer.. Impatients. Trépignant. Regardant l’heure toutes les 10 minutes. Désespérant.
Aujourd’hui, nous sommes la veille des soldes.
(Je ne parlerai pas de Free Mobile. Non non non).

D’un coté, c’est un jour de grande braderie (que ceux qui ont vu le keynote de Xavier Niel lève la main et se taisent à jamais, je ne veux plus entendre parler de lui pendant au moins 2 jours. Pitié), de l’autre, on est sur le pied de guerre pour trouver la marque qui bradera le plus demain. Y’a pas de petite économie.

La concurrence est rude. Certains ont triché et lancé les hostilités avant la période légale collant le terme de vente privée ou offre VIP pour se couvrir. Bon nombre du stock a été écoulé (adieu mes Albator en cuir noir), du coup je les sens mal ces soldes. Je suis à deux doigts de crier au scandale, en hurlant mon désarroi, toutefois je comprends le besoin qu’ont eu les commerçants d’attirer un peu le chaland sur les dernières semaines. La fin 2011 a été timide. La faute aux journaux qui ne faisaient que rabâcher les mots « crise » « austérité » et « pouvoir d’achat », ils ont effrayé les consommateurs que nous sommes. Si on ne consomme plus, les commerces ne vivent plus. Si les commerces ne font pas de profit, ils ne consomment plus. Et c’est la crise.
Oui je prends de sacrés raccourcis !
J’ai décidé de relancer l’économie, un point c’est tout.
Les fêtes de Noël n’ont pas réveillé le business. D’un point de vue « société raisonnable », ce n’est pas si mal de ne pas consommer à outrance. D’un point de vue « société de consommation », l’économie a tout de même besoin d’être réveillée.

Demain, je prendrais ma besace et je ferais les soldes. Ou plus certainement je remplirai mon panier virtuel pour ne pas mouiller mes bottes, et éviter tout crêpage de chignon dans les grands magasins (ça tourne parfois au pugilat la quête du parfait pull en cachemire).
Je suis obligée. J’ai un objectif « parfaite tenue de premier jour de boulot ». Ah oui, je ne t’ai pas dit… Je quitte le Pôle Emploi sans regret pour replonger dans le monde du travail. Il faut que je me trouve LA bonne tenue, tu en conviendras !
Oui, je m’offre une sacrée excuse.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le jour J… »

    • Yeah !!
      N’oublie pas mes conseils vestimentaires et prépare l’entretien (qui sont ils, quels sont leurs concurrents, qu’attends tu du poste). Ce seront mes paroles sages. Et MERDE surtout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s