Les sites de rencontre…

La société évolue, pour le meilleur ou pour le pire. Ne pas être seul(e) est devenue une obsession (surtout quand on voit le nombre de « personne résidant seule » qui augmente). La société (et ton entourage) se charge de te mettre la pression. On assiste au grand boom des sites de rencontres qui se vantent d’être devenu un moyen de changer son statut de célibataire aussi banal que la drague entre deux daïquiris pêche.
Seulement quand tu veux t’inscrire sur un site de rencontre encore faut il sélectionner celui qui te convient le mieux. L’offre ne cesse de s’élargir et forcément le choix de site influera sur l’image que tu donnes de toi.

Prenons quelques exemples…

Tu choisis Sugardaddy.
Le site a une accroche choc : Pour celles qui savent ce qu’elles cherchent. Des photos tellement années 80 qu’on entend déjà le discours paternaliste du mec qui roule en jaguar, travaille dans la pub et fume le cigare sur son vélo d’appartement. Le pitch se résume à « tu es un homme occupé qui aime les jeunes femmes (et tu as de l’argent) / tu es une fille qui aime les hommes mûrs et être gatée (qui aime l’argent) : inscris toi », tu annonces clairement ta position de mec à putes vieux beau friqué homme d’affaires exigeant / prostituée femme intéressée fille vénale femme aimant les hommes mûrs.

Tu choisis CelibParis.
Le site met en avant la rencontre de proximité, tu es la/e girl/boy next door. Ce sera l’endroit où tu pourras adresser la parole à l’occupant(e) de l’appart d’en face que tu reluques en secret depuis 3 ans (encore faut il qu’il soit inscrit mais passons). L’ambition de ce nouveau service est de répondre à ton souhait le plus primal : celui d’aimer et être aimé. La photo de couverture ne fait pas du tout envie et donne l’impression de sortir de la guerre froide, tendance Berlin Est. Un site un peu austère, le glamour ne passera pas par la rencontre de proximité, mais l’essentiel c’est que l’amour passe par toi.

Tu choisis Adopte un mec.
Un des premiers sites à avoir surfé sur la vague du sex-friend, et certainement un des seuls à vouloir jouer la transparence, tu sais donc ce que tu veux, pas forcément un sex-friend hein, mais plutôt une base de relation claire. Le principe : la femme choisit et l’homme dispose. Relégué à l’état de produit, la fille se balade dans les rayons et fout les mecs dans son panier. Très 2nd degré, le site se veut libéré, et se vend en affirmant que tu y trouveras ce que tu es donc venu(e) y chercher. Attention aux couleurs boudoir et bonbon rose, il ne faut pas trop en abuser sous peine de crise de diabète.

Tu choisis Meetic.
Un dinosaure du genre. Pour toi si tu veux jouer la carte de la sécurité et du site bien rodé. Leur site met en avant la confiance et la sérénité, jouant sur les tons apaisants et une déco aérienne. Tu es là pour trouver l’amour, le vrai, le durable, la belle histoire qu’on te vend dans les pubs (la dernière pub me donne pourtant envie de me pendre). Tu viens là pour prendre ton destin en main. Etre sur Meetic c’est miser sur une valeur sûre (et payante).

Tu choisis Attractive world.
Tu te classes dans la catégorie des gens beaux et intéressants, car pour accéder à ce site tu devras montrer à quel point tu es formidable et être sélectionné par les autres inscrits, comme un entretien d’embauche. Certainement celui qui se veut dans l’air du temps, misant à fond sur le concept de réseautage, organisant des soirées pour les membres. Oui tu y es pour rencontrer quelqu’un de ton niveau social (oui c’est presque explicitement dit) et avec qui tu as un maximum de choses en commun (y compris le même cercle d’amis). Clairement le site qui dira de toi que tu es un cadre CSP+ overbooké mais qui se sent seul le soir dans son grand lit.

Tu choisis eDarling.
Tu as 50 ans. Oui pardon, c’est un raccourci mais ce site et sa pub ringarde « je suis exigeant (et médecin), je cherche une femme exigeante (et avocate) » me font penser à un club de bridge. Et le coup des profils compatibles ciblés et scientifiquement sélectionnés, c’est un peu je veux tout contrôler non ?

Tu vois, quelque soit ton profil, un site te ressemblera.
Et je n’ai pas parlé des sites par communauté religieuse, spécialisés en relation adultère ou pour les personnes atteintes d’une maladie sexuellement transmissibles. Le choix est vaste.
Et comme dans la vie, la vraie celle où on boit de vrais daïquiris (tu vois on y revient), tu y trouveras ton lot de cons, d’insatisfaits, de menteurs et de gens pas réglo. Mais aussi de gens bien. Alors ça vaut peut être le coup d’essayer non ?

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Les sites de rencontre… »

  1. Dans le lot tu peux y mettre aussi les « psy », les vides affectifs à combler coûte que coûte… Sans compter les mensonges sur les profils (descriptifs ou photos). Ca fait peur…

  2. Après avoir testé plusieurs sites de rencontres sur la toile, force est de constater que beaucoup profitent de la misère affective des gens, n’hésitant pas à leur faire miroiter l’obtention de rendez-vous afin de les obliger à souscrire un abonnement. Surtout, gardez la tête froide et ne succombez pas à un trop beau profil qui vous fait du rentre dedans dès voter première connexion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s