Noël…

Ho Ho Ho.
La bonne blague de ces derniers jours : nous sommes déjà la veille de Noël.
Oui Oui Oui.
Du moins la télé et les prospectus de magasin de jouets veulent nous le faire croire. Enfin si je me souviens bien, nous sommes encore dans la première quinzaine de novembre. NOVEMBRE les mecs !

En bonne parisienne que je suis, je fais souvent un tour dans les grands magasins (plus que de raison en fait). Que les choses soient dites, les vitrines de Noël sont là depuis quelques jours déjà, accompagnées par les illuminations (qui resteront jusqu’au mois de février, histoire de rentabiliser le prix du décorateur). Ça m’étonne qu’à moitié, étant habituée à l’avancée de la « zone festive » d’année en année.
Les différentes rues devraient elles aussi se parer de leurs guirlandes et ampoules d’ici quelques jours.
Les fleuristes ont passé leur commande de sapins et couronnes.
Jusque là, tout va bien, le commerce prend ses aises, et t’attire à dépenser ton 13e mois en cadeaux & déco.

Hier, l’effroi s’est emparé de moi via mon poste de télévision. Pire que Poltergeist. Pire que Ring. Quelque chose d’horrible est arrivé via les ondes (enfin via le numérique en fait mais je préfère donner un ton old school)… Le mal a été véhiculé par une pub pour Pringles. Je n’aime pas les Pringles mais ce n’est pas le sujet (à part de délicieuses Pringles au guacamole mangées dans une voiture sur la route des Keys, là n’est pas le sujet non plus), mais ces Pringles là, dans leur boîte rouge, sont l’œuvre du malin.
Ces Pringles me souhaitaient un joyeux Noël.

Le 14 novembre. Ces Pringles me souhaitent un joyeux Noël un 14 novembre.
Mais où va le monde ? Faut arrêter de se foutre de ma pomme bon sang. Depuis quand souhaite t-on un joyeux Nöel en novembre ?
Selon les règles de bienséance, on se le souhaite joyeux et bon uniquement le 25 décembre. Le 24 est accepté par usage. Avant ces dates, on a la possibilité de souhaiter de « joyeuses fêtes », c’est tout. Comme dans la pub que Canal Sat’ nous balance tous les ans. Tu sais, celle avec des rennes qui chantent, tous les ans ils squattent nos écrans à partir du mois de novembre avec une entêtante chanson, pour te pousser à prendre des chaînes du cable que tu ne regarderas jamais. Au moins Canal Sat’ nous souhaite de bonnes fêtes, c’est chiant mais c’est neutre.
Notre société part en quenouille.
C’est surement un des premiers signes de l’Apocalypse : le calendrier bousculé.
Bientôt des loups entreront dans Paris, il ne fera beau que pendant les heures de bureau, il n’y aura plus de yaourt au bifidus actif en rayon, le vin se changera en eau, on nous forcera à écouter du Aznavour en boucle… Ce sera horrible.
Cela dit si comme moi tu ne crois pas au Père Noël mais en M. Hankey, ton esprit de Noël est sain et sauf. Tu n’achèteras donc pas de Pringles. En plus des Pringles avec la dinde, on se croirait au KFC !

Et puis me souhaiter un joyeux Nöel le 14 novembre, cela revient à me souhaiter un bon anniversaire le 26 octobre (et m’offrir des présents magnifiques et de qualité). Ainsi, à cause de Pringles, je fais la gueule à tous mes ingrats de potes qui ont oubliés de me fêter mon anniversaire. Bande de salauds !
Enfin bon, joyeux Nöel tout de même les gars.

Publicité

Les élections…

Le monde des Miss tremble.
Rien ne sera jamais plus comme avant.
Mme de Fontenay s’est vue interdire la mise en place de son concours de Miss Nationale 2012, le pendant cheap&choc de Miss France (déjà que ça ne volait pas très haut) où les filles sont élues à la foire à la saucisse de Bienne vu que le comité n’a plus ses moyens d’antan. Les copines du comité d’en face, elles sont à la Martinique pour parfaire leur bronzage et poser pour Télé7jours.

Résumé très court. La dame vend sa société à Endemol pour une somme rondelette et croit qu’elle va encore régner en maître sur son bébé. C’est mal connaître son acheteur, et peu à peu les querelles les divisent jusqu’à ce que Miss Noir&Blanc claque la porte et décide de monter son propre show.
Le pot de terre contre le pot de fer (ou d’or vu le cash drainé par Endemol, une boite qui laisse 125 000€ trainer sur un bureau).
La dame au chapeau a perdu son bras de fer. Miss France reste la seule et unique représentante de notre beau pays, et sera un peu dénudée, un peu chaudasse, un peu bimbo, très Endemol quoi.

Je n’ai jamais rêvé d’être miss, ni princesse.
La gueguerre qui règne dans les loges me fera toujours rire, et que personne n’ose dire que « nan elles s’entendent bien, comme des soeurs, l’ambiance est bonne ahahah ». C’est une compétition merde !
Quand on voit les gamines ricaines dans les concours de mini-miss, habillées entre la Barbie et la poupée Corolle, du blush plein les joues et un sourire plus grand que celui de Julia Roberts, ça laisse songeur. Et une fois devenues grandes, elles ne sont pas en reste. Les petits coups bas et les vols de fer à lisser. Ca doit être génial finalement. Une sorte de free-fight en bigoudis. Rajoute de la boue Marcel qu’on s’marre !

J’ai une pensée émue pour les prétendantes au titre de Miss Nationale, déçue à tout jamais, qui ne pourront pas exprimer leur volonté de voir un jour la paix dans le monde. (Qu’un jour l’une d’elle souhaite la mort de tous les pigeons et je la soutiendrai).

Koh Lanta…


Vendredi soir, c’est Koh Lanta. Avec un bon plateau repas et une bouteille de vin, en célibataire, une soirée comme je les aime.
A peine le résumé commencé, je peste…

Hâte de retrouver Maxime… Le cerveau belge. Ils me font bien marrer à la prod’. Je n’aime pas les gens qui font/ont fait Sciences Po’, et celui ci ne me réconcilie pas avec eux.
Steeve est parti, pourtant il faisait honneur à la police française. Nan mais sérieux les mecs, vous devriez interdire aux jeunes crétins de représenter l’image de la PF à la télé. Vous aviez eu Laly dans Secret story, la fliquette strip-teaseuse qui fait du porn maintenant, ça ne vous avait pas suffit ?
J’ai saisi la télécommande avec beaucoup d’appréhension. Le vieux Gégé dit « la larme à l’oeil » s’est fait viré par les Jaunes excédés par le débit de paroles et les leçons de morale du doyen. J’avais peur que KL ne soit pas à la hauteur de mes espérances.
Et pourtant, il ne faut jamais perdre confiance…

Ca commence fort.
Olivier nous fait un malaise. On apprend aussi qu’il vomit et qu’il a des diarrhées (une bonne chiasse au bout du monde, ça a tout de même un peu plus de gueule que ta gastro à Melun).
Naouel, qui se la pétait grave depuis le début de l’aventure a certainement besoin de retourner chez MacDo et abandonne. On croit rêver. Les mecs ont jamais regardé les émissions des années précédentes ? Parce que perso, JAMAIS tu ne me traineras là-bas, sans confort, sans lit, sans douche, sans crème de marrons ! Finalement Naouel, tu n’es pas une tueuse comme tu aimes à le dire !
Maxime évite le jeu de confort, il ne se sent pas bien. C’est ça oui. Il ne va pas lutter pour obtenir le kit de pêche Pif Gadget.
Après un faux suspense, les Rouges gagnent, c’était prévisible. A force de regarder ces daubes chefs-d’œuvre télévisuels, on voit venir les grosses ficelles tirées par la production lors du montage. Un peu comme les combats dans Highlander : d’abord le gentil mène, puis non le méchant lui met une rouste, ah oh on ne sait plus oh mon Dieu, et finalement TAK coup de maître le gentil prend le dessus et décapite le méchant. TF1 utilise cette tactique aussi, mais sans décapitation jugée trop sale (pourtant hors caméra, je pense que certains aimeraient voir des têtes rouler au sol).
Bah alors les jaunes, vous avez égaré votre mojo ou quoi ? Finalement Gégé avait peut être son importance dans la cohésion du groupe. Le phénomène « bouc émissaire » on appelle ça.
Enfin bon, les Rouges ont l’équipement de pêche mais ne savent pas s’en servir… Puté les mecs, vous allez à Koh Lanta, avant entrainez vous bon sang d’bois : à la nage, à faire du feu, à construire une cabane, à pêcher, à plus bouffer. Merde, un peu de sérieux.

C’est fou comme ce type d’émission me fait perdre toute foi en la nature humaine. Les mecs se détestent sur des aprioris et se tirent dans les pattes à la moindre occasion.

Il est 22h et j’en ai marre de les entendre dire qu’ils ont faim. Ils le savent qu’ils vont crever la dalle, c’est presque même le but du jeu.
Bref.
Maxime anime son atelier « travail manuel » perso. Il se fabrique un collier d’immunité qui lui donnera un avantage au conseil. Même si c’est une pute, il sait manipuler les autres le bougre. Ce type est démoniaque. Je leur suggère de le buter et le faire rôtir, ça réglera plusieurs problèmes d’un seul coup.
Hop à l’épreuve d’immunité. Le Maxime jubile.
Les Jaunes sont pitoyables, les Rouges gagnent encore.
(bon par contre là les entorses aux règlements et autres nouvelles règles pour que les Rouges aient le feu la semaine dernière, et le riz cette semaine, faudrait arrêter de manipuler le jeu dans tous les sens).
Je vous passe les coups bas, les mesquineries et les fausses alliances… C’est Benoit que les Jaunes font sortir ce soir là. Benoit, le gars peinard-posé mais à qui sa famille manque terriblement (refrain déjà entendu).
De là à dire que si tu décides de faire Koh Lanta, il faut avoir buter toute ta famille avant pour être tranquille et serein, il n’y a qu’un pas (D’ailleurs a t-on vérifié en Etrangie que Xavier Dupont de Ligonnès n’était pas un participant ?… Bad joke. Je sais).

La nuit tombe sur Koh Lanta, je n’ai pas osé enchaîner avec Secret Story. Je me suis plutôt replongée dans Supernatural.
Trop de téléréalité tue la téléréalité.

les séries d’poulette… (2)

Je suis accroc aux séries TV.
Les bonnes, les mauvaises, de préférence les bonnes cela dit.  Je suis presque boulimique. J’enquille les saisons vitesse grand V en chouinant ensuite que je n’ai plus rien à regarder.
J’ai pleuré la fin de Games of thrones Saison 1.
J’ai pleuré la fin de Fringe Saison 3.
J’ai pleuré la fin de House MD Saison 7.
J’ai même pleuré la fin de Falling Skies et The Event (oui je suis hyper-bon public j’ai dit).

Et ce moment, j’aime d’amour Suits.
Les 2 protagonistes sont à tomber, mon coeur balance entre leur proposer un ménage à trois ou me contenter de les aimer en secret. La mise en scène est aux petits oignons. Mon point de vue est légèrement subjectif certes, vu que je suis au taquet de la catégorie « série à propos d’avocats qui sont cool et qui sont même humains dès fois il parait ». Mais vraiment, Suits, c’est du bonheur en barre…

Je suis aussi Body of proof, Necessary roughness, Pretty little liars (Chiiiiiiiiiiiiiiiiiick-TVshow), The office (Jim Halpert, tu es mon âme soeur), True Blood (Die Sookie, Diiiiiiiiiiiie !), Friends with benefits (Chiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick-TVshow again), et j’attends Once upon a time, Grimm, New girl, Person of interest, Apartment 23 et Alcatraz, sans compter les reprises de saison… Waou… Ma vie est folle !

Cela dit en passant, j’ai vu le pilote de Ringer, une série-thriller avec Sarah Michelle Buffy Gellar, histoire de jumelles un peu louche et j’ai adoré.

Le garçon, mets toi aussi aux séries estampillées « Fille », elles ne ressemblent pas toutes à Beverly hills et sont parfois bien ficelés (et tu gagnes des points-sexe avec ta moitié).
La fille, mets toi aux séries avec des épées ou des pistolets (même s’il y a des têtes qui roulent dans des gerbes de sang), certaines valent le détour, et il te suffit de te réfugier sous la couette pour oublier que les zombies sont peut être derrière ta porte *.

To be continued…

*  Je suis aussi très fan de tout ce qui touche aux zombies mais là, cela s’étend au délà du petit écran… J’en parlerai un jour…

Le rugby…

Coupe du monde blablabla. Rugby à XV blablabla. Essai blablabla. Vive la France blablabla. All Blacks are suckers blablabla. (suis plutôt pour les Ecossais moi cela dit en passant).
Mais, GRAND merci à l’Ours de partager avec moi cette trouvaille.
J’ai beaucoup ri en regardant ces photos (la 8 est à mon avis la plus décalée).

Rugby
=
Mecs
=
Roulade dans la boue
=
gros port viril
=
Lopettes (ohhhh ça va je déconne)

Alors les voir la bite au vent, ça m’fait bien marrer.

(post sans intérêt, je te l’accorde, mais quand j’aime, je partage.)