Les agents immobilier…

recherche-appartement-ou-maison-stephane-plaza-m6-e1348575799884Il existe donc une race de travailleurs en activité qui se pense au dessus de tout (des lois, de la politesse, du bon goût…). Une race qui prolifère (1 magasin sur 5 dans mon quartiers abrite un de ses représentants) et s’engraisse sur le dos de bon nombre de personnes bénéficiant d’un toit : nos amis les agents immobilier.

Je cherche à louer un nouvel appartement, autant dire que je me suis jetée nue et sans arme dans une fosse pleine de requins affamés. J’ai des critères précis (comprendre : je suis chiante pour ceux qui veulent me refourguer un bien qui n’a rien à voir avec ma demande initiale) en terme de surface, localisation, services et loyer mensuel.
J’ai débuté ma traque sur internet.
Un nouvel appartement qui colle parfaitement à tes critères, c’est encore plus compliqué que trouver le Graal. Il faut se faire à l’idée que tu devras faire des compromis. Entre le 4 pièces lumineux au dernier étage d’un immeuble sympa avec terrasse, concierge, cave et parking à un prix abordable dont tu rêves, et celui que tu trouveras et où tu t’installeras, il y a quelques ajustements à faire. L’un d’entre eux sera de composer avec les agences immobilières.

Petit florilège des phrases entendues lors de mes prises de contact :
« Pour cet appartement à 1520€, nous demandons un revenus nets de 6080€ si vous avez des garants, 7600€ sans garant »
« Je vous rappelle car l’appartement n’est plus disponible, mais j’en ai un équivalent, un chouilla plus cher » (NB: 570€ de plus)
« Les couleurs sont un peu criardes mais vous pouvez repeindre si ça vous gêne hein »
« Vous n’êtes pas mariés. Ah. Depuis combien de temps êtes vous ensemble ? Bon ça devrait aller »
« C’est au 6e sans ascenseur mais la vue est splendide. Ça vaut l’exercice hihihi »
« La cuisine est dans le salon… Enfin elle est ouverte… Petite mais agréable. Le salon fait 15m2 »
« C’est un rez-de-chaussée, mais avec un bon éclairage, il est très sympa »
« L’appartement fait 70m2. (*à voix basse) 40m2 en loi carrez. Mais il est très beau, très lumineux »

Dans la mare des difficultés, je rajoute ceux qui invitent à laisser un message mais ne rappellent jamais, ceux qui font des visites groupées à 30 personnes, ceux que tu dois recontacter dans 3 puis 6 puis 8 jours, ceux qui te débitent le discours mécanique sans écouter tes questions, etc.
Une fois trouvé la potentielle perle sur les dizaines d’annonces épluchées, tu devras affronter les retards ou les lapins de l’agent immobilier. Si tu tiens encore le coup, il t’ouvrira la porte, te fera le pitch dans l’entrée pour ensuite te dire « Je vous laisse regarder. Si y’a des questions, j’suis là » (comprendre : je vais passer mes coups de fil peinard pendant que t’ouvres tous les placards). Si le lieu te convient et que tu trépignes d’impatience, il rajoutera ton dossier complet archidocumenté sur la pile de ceux passés avant toi et te promettra une réponse rapide, le rapide pouvant s’étendre à plusieurs semaines après moult relances.
Quand enfin, tu signeras ton bail/ton achat, tu lui feras un chèque conséquent que tu trouveras trop largement surestimé par rapport au travail fourni… Mais tu fermeras ton clapet parce que tu n’as pas le choix (les particuliers louant en direct sont de plus en plus rares, échaudés par la crainte des loyers impayés).

Louer un appartement sur Paris, un véritable parcours du combattant.
Et je n’en suis qu’au début. Prie pour moi !

Publicités

17 réflexions au sujet de « Les agents immobilier… »

  1. Ah ça je connais, j’ai connu et malheureusement… je connaitrai encore.
    Dans toutes mes recherches ( 3 apparts en 10 ans), j’ai quand même eu droit à:
    – les toilettes sont dans la cuisine, mais finalement, c’est pratique hein. (pour un appart de 80m2, notez, pas une studette).
    – la moquette est arrachée par endroit mais le propriétaire ne veut pas la changer. Mais vous pouvez le faire, à vos frais.
    – Évidemment, le classique exigeant 6x le montant du loyer en salaire. GENRE si je gagnais 8 000€/mois je serais là à chercher un 2 pièces en location. Bien sûr bien sûr.
    – et le must: « votre dossier est très bon mais le propriétaire trouve immoral de louer un appartement à une jeune fille seule ».

    Voila voila. Crispation. Bon courage.

    • Y’a vraiment un truc qui déconne en France avec les agences immobilières. Louer un appart’ relève du challenge. Entre les apparts dégueu mais hors de prix et l’historique sur 18 générations que tu dois fournir, j’ai l’impression qu’intégrer le FBI serait moins compliqué.

  2. Un tumblr avec le florilège des conneries entendues associé à une capture de l’annonce ET au nom de l’agence, ça me tenterait assez 🙂 Je cherche aussi en ce moment. Pour le moment j’ai eu droit au mec qui ne te rappelle jamais et qui finit par se mettre sur répondeur pour t’éviter. Ca promet… (heureusement, certains sont sympas).
    Il y a 7 ans j’avais eu une visite dans un appart au carrelage cassé et vitres (cassées elles aussi) donnant sur un mur. Si on cherche un peu, je pense qu’il n’a toujours pas trouvé preneur

    • Bien entendu, certains sont sympas, heureusement que tous ne sont pas à jeter aux loups. Y’en a même des compétents. Ce qui est dingue, c’est qu’ils paraissent être une ultra-minorité.

  3. Tellement vrai !
    @Marcelle : il est moins compliqué de trouver un logement sur Lille mais j’ai croisé des agences incroyables (dans le mauvais sens du terme).

  4. Je te rassure, c’est pas que Paris, en Province c’est pareil, nous on en est à notre troisième, et pour le deuxième (pour lequel on est passé en agence) on est en procès avec le propriétaire depuis 2 ans parce qu’à chaque fois qu’il pleuvait l’eau coulait dans la chambre, sur notre lit, mais que bon, il fallait qu’on comprenne que c’est pas sa faute s’il pleut chez nous, mais qu’il peut rien faire ni pour la toiture, ni pour un réduction de loyer …
    Courage pour tes rechercher !!!!

    • Ah mais globalement, le problème est franco-français : )
      Pour louer un appart à NYC, il fallait avoir les sous pour la caution, payer le mois en cours, filer son RIB et quelques détails, et puis c’est tout !
      Si tu payes pas, tu retrouves tes affaires sur le palier en rentrant du boulot. Assez simple.
      En France, on protège beaucoup les locataires (c’est pas un mal hein), du coup, les proprios et donc les agences verrouillent à mort que tu pourras payer (ou que quelqu’un puisse le faire à ta place). Faudrait peut être trouver un compromis…

      • Le problème c’est qu’à force de faire de l’assistance, on risque de tomber dans l’assistanat et seuls ceux qui profitent du système s’en sortent 😦

        Mais bon je suis peut être aigrie par de mauvaises expériences … 😉

    • Merci beaucoup.
      De la transparence, c’est tout ce dont les clients ont besoin, avec une bonne pincée de considération et de fiabilité, nous serons les plus heureux du monde 🙂 Pas si exigeants, n’est ce pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s