Travailler… (comme une forcenée)

Je suis insaisissable.
Je me fais désirée.
Je suis une pimbêche.
Non.
Je suis juste hypra-occupée.

C’est nul comme excuse, on frôle le billet de merde qui dit « désolé mec, je suis trop demandée comme fille », sauf qu’en fait on ne me demande pas vraiment. J’ai juste un milliard de trucs qui s’entassent sur mon bureau (ou plutôt dans ma boite mails) et que je dois traiter en priorité.
Ne comprends pas par là que tu n’es pas une priorité, c’est juste que le boulot me bouffe tous mes neurones et je suis pas capable de pondre un truc correct ou même d’oser réfléchir à un sujet.
Mais je promets que je vais faire un effort.
(oui je suppute que je te manque si fort que tu as arrêté de boire des bières… N’arrête pas, c’est pas nocif en dessous de 1 l par jour ils disent les anglais. Et puis si t’es un peu comme moi, la bière, ça te détend et ça t’aide même à penser. L’est pas belle la vie ?)

Comme je suis couuuulooooosss, je te mets un joli dessin de Pénélope Bagieu.
Oui je suis comme ça moi : Amour, Paillette et culotte en dentelle.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Travailler… (comme une forcenée) »

  1. Bravo !
    Faire un billet, tout en faisant croire que l’on en a pas fait un, étant donné le manque affiché de motivation pour faire un billet, alors même que tu as eu quand même l’idée de poster un billet sur le manque de sujet nécessaire pour écrire un billet : c’est très fort !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s