Ceux qui veulent te caser…

On a tous croisé celui qui te demande si ce n’est pas dur d’être célibataire, rapport au fait que tu n’as personne dans ta vie pour partager des instants précieux, que cette vie ne vaut la peine d’être vécue que si on est deux, que faudrait commencer à penser à faire des enfants… Bref, le modèle qui estime que le célibat, c’est être hors norme.

 
Quand j’étais célibataire… Oui, ça m’est arrivée, ça parait dur à imaginer, je sais ; enfin j’entends par célibataire, ne pas avoir de relation suivie avec une personne que tu tolères chez toi sans vouloir la tuer à la moindre goutte sur ton parquet ciré… Donc, quand j’étais célibataire, je ne supportais pas les bien-pensants qui voulaient absolument me soutenir dans cette horrible épreuve. Note que pour moi cela n’avait rien d’affreux, mais ça, ils s’en moquent bien. Dans leur système de valeur, une personne doit être en couple, sinon cela perturbe l’équilibre de l’univers (rien que ça).
Tu as donc droit à tous les lieux communs qui débute par « Ce n’est pas difficile… »
… d’aller au ciné/restaurant/théâtre seule ?
… de t’occuper de tout sans aide (le ménage, le chien, les papiers, les courses) ?
… de ne faire à manger que pour toi ?
… de n’avoir personne à qui parler le soir ?
… de ne pas avoir de vie sexuelle ?
Rajoute une couche de « tu dois sortir tous les soirs » (oui les célibataires sont forcément des fêtards débridés, aucun n’a de travail pour lequel il doit un minimum être en forme) et tu as le tableau presque complet.

J’en ris encore.

Ce qu’ils semblent ignorer c’est que même si tu es célibataire, tu n’es pas pestiféré(e), donc tu n’es pas mis(e) au placard par tout ton entourage et tu as donc des amis, des potes, des connaissances, bref tu n’es pas seul(e). Autour de toi, tu as ou rencontres gens sympas avec qui partager une séance de ciné, une bonne bouffe, un verre de vin, une vraie discussion, voire même de la sexualité (tout ça se partage mes bons amis).
Mais ça ton modèle obtus programmé pour la vie de couple, il ne le comprend pas, alors il veut te caser. Ça devient un sacerdoce. Vive les repas organisés où tu te retrouves à coté de quelqu’un avec qui n’a en commun que l’amour des fettucine ou qui comme toi est allé au Japon (« ouuuh ça vous fait trop de points en commun c’est génial ») et pendant lesquels tu n’espères qu’une chose : que ça se finisse vite. A croire qu’ils ne te connaissent pas du tout ou que ton cas est si désespéré qu’il faut te coller dans les pattes du premier venu, qu’importe si il a 12 araignées chez lui et que tu es arachnophobe.

Vue l’énergie dépensée pour ton retour au conformisme du couple (qui jusqu’à présent te paraissait planplan à tendance pénible), tu commences à te demander s’il n’a pas raison ce pote, si tu ne vas pas finir morte devant ta télé dévorée par une horde de chats venue de nulle part vu que tu n’as pas de chat, si le type d’hier qui aime faire des grues en origami n’est pas ton unique chance d’acheter un pavillon en banlieue et de procréer… T’es à deux doigts d’envoyer un texto pour l’inviter à un brunch dimanche, pour lequel tu porteras une jolie robe à fleurs.
Puis, un ami t’appelle et te propose un concert de rock arrosé à la bière ambrée… Tu te souviens alors que tu aimes le rock et la bière ambrée et que passer ta vie avec M. Finances&Ennui n’est pas du tout ton projet de vie… Et que peut être à ce concert tu rencontreras quelqu’un qui te donnera envie d’être en couple… Et finalement tu te marres en pensant au discours moralisteur que te tiendrait ton pote coincé-du-slip, enfiles tes bottes, prends ton sac, et souris. Peut être que ce soir te réserve une bonne surprise. Qui sait…

Publicités

6 réflexions au sujet de « Ceux qui veulent te caser… »

  1. Très chère Pétass’, vous omettez un point de taille dans votre argumentaire : Les gens en couples ont peur des célibataires.
    Parce qu’il est connu que les célibataires sont tous des gens sans honneur, sans respect, qui couchent avec n’importe qui, tout le temps. Surtout avec les gens déjà en couple.
    Moi j’avais une copine célibataire, contre ma volonté, si j’avais su… mondjeu qu’elle me faisait peur, et je ne vous parle pas de la réputation que j’avais à être vue en sa compagnie. Heureusement, maintenant elle est lesbienne, et comme je suis bi, c’est mon CholiPapillon qui a peur, c’est moins grave.

    • D’ailleurs ce sont surtout les femmes en couple qui ont peur… Les hommes pensent eux que tu es libre comme le vent et mènes une vie de bohème, ils t’envient en fait.
      Je mets un point d’honneur à ne pas harceler mes potes célibataires, sauf en leur posant mille questions sur leur plan drague parce que ça c’était la partie qui me faisait le plus rire quand j’étais non sentimentalement engagée.

      • Depuis le lycée, je traine avec moi mes quatre meilleures amies. En dix ans, on est toutes passées par tous les stades des relations amoureuses sans jamais s’éloigner. Les mecs de mes copines sont asexués, y’a pas de soucis pour ça et ça se passe nickel. Par contre, c’est pas la même chose pour nos amis hommes. Dès qu’ils se sont maqués, ils ont disparu. Pur et simple. L’un d’entre eux a suivi sa nana à Lyon où elle avait trouvé du boulot et on avait quelques news rapides de loin en loin, quant à l’autre, ça a été la rupture totale et sans prévenir.
        On savait que notre amitié mettait une peu la pression aux filles mais on s’arrangeait toujours pour s’effacer le plus possible. Avec les deux dernières, il n’a même pas été question de mise en retrait. Simplement le vide intégral. C’est très frustrant de perdre comme ça des gens dont tu as été si proche.

      • J’ai connu ça aussi. C’est étrange. Je n’ai jamais éloigné mon type de ses amis qu’ils soient mecs ou filles, c’est beaucoup plus sain qu’il ait son propre espace de liberté que de l’étouffer. (et hop, un nouvel article sur le sujet).
        « La femme est une louve pour la femme »… Dans son bouquin « Les Morues » Titiou Lecoq parle du sujet d’ailleurs, et fort bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s