MON anniversaire…

Et oui, c’est aujourd’hui que j’ai un certain nombre d’années.
J’ai un âge entre 25 et 45 ans. Certaines femmes deviennent couillonnes avec leur âge parfois, et mon compte de printemps ne me plait pas mathématiquement cette année, donc disons que j’ai 27 ans, c’est trèèèès bien, pourvu que je n’y laisse pas ma peau et n’entre pas dans le club des 27 (mon talent de guitariste/chanteuse/danseuse de coudes est mondialement reconnu).

J’ai commencé à le fêter samedi, à J – 2 avec les amis autour de bouteilles de vin/champagne/vodka, avec excès pour certains (toutefois, je ne balance pas de nom ici, c’est le principe de « ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas », ça sauve de bien des situations). Une fête un peu en avance afin de réunir le plus grand nombre car il faut au moins être 5 danseurs fous pour faire la choré des Backstreet boys « Everybody », et selon les probabilités en vigueur, moins de 15% des gens de ta soirée se déhancheront (je te laisse faire le calcul). Ce fut une très bonne soirée, mes voisins ne me disant plus bonjour quand je les croise, c’est un indice fiable.
J’en profite pour m’excuser par ses lignes auprès de mes congénères, je n’ai pas fait d’acte militant samedi soir, trop occupée à resservir des petits fours, je n’ai même pas allumé la télé une seule fois pour apporter mon soutien car il fallait déballer les cadeaux, mais j’ai tout de même eu de grosses pensées pour ces gens qui souffrent. Je sais c’est honteux, je n’ai pas regardé Miss France ! (rooooh)

Donc aujourd’hui, c’est mon anniversaire, ma journée à moi et pour moi, juste avec mon coloc’devie, qui a pris sa journée pour répondre à mes moindres désirs, et il a fallu décider de quoi faire, j’aime me mettre la pression jusqu’au bout.
Après avoir écarté l’idée d’aller à Disneyland (je sais, c’est mal, Walt était un facho et ce sont des sales capitalistes, mais j’y peux rien, j’aime Disneyland), ce sera une journée photos & musées, avec un stop pour se restaurer avec une délicieuse omelette aux truffes sur la rive gauche (moi qui suis résolument rive droite comme fille) et une balade aux Tuileries sous le soleil d’hiver, car pas de neige cette année, mais un joli ciel bleu.
Pour parfaire cette journée, j’ai reçu deux colis, un contenant des merveilles gustatives, l’autre quelques robes noires… Oh que j’aime cette journée.

Aussi loin que je me souvienne, mon anniversaire a toujours ressemblé à ça. Des cadeaux certes, mais surtout une jolie journée avec des gens que j’aime, le tout enrobé par une soirée/boum/après-midi festive. J’y associe des souvenirs heureux. Alors chaque année, je fais le plein de bonnes choses, de conversations drôles, de beaux sentiments, de grands fous-rires, de moments partagés, tout simplement d’amour, pour m’aider à affronter les 364 prochains jours. C’est ma journée « remplissage de batterie » en fait. Et en 2011, cette journée fut précédée par une soirée folle et une autre soirée folle, alors autant dire que je suis très gâtée.

Dans ces instants là, je me trouve chanceuse et décidément bien entourée. Une fois la journée passée, je range soigneusement mes cartes, des souvenirs (j’ai une collec’ de bout de papier cadeau) et petits mots dans une boîte, pour les ressortir régulièrement au cours de l’année et refaire le plein de pensées positives.
Voilà mon secret (et celui ci est moins honteux que d’avouer au monde que j’adore faire des mots fléchés).

Publicités

4 réflexions au sujet de « MON anniversaire… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s