Oser…

Le 13 novembre nous attend une expérience hors norme.
Une journée formidable qui changera ta vie à tout jamais.
Le 13 novembre, c’est la journée de la Gentillesse.
Non, ce n’est pas une blague.
Le thème de cette journée cette année est un appel à plus de bienveillance au travail, et on fête ça un dimanche, va savoir pourquoi.
Je suis contre.
Oh j’te vois dire que je suis contre tout mais c’est faux. Je suis juste contre la stigmatisation. Je n’aime pas les « Journées de la femme/la paix/la citoyenneté/la solidarité/la saucisse de Morteau » (Nan ne cherche pas, la dernière n’existe pas encore, parce que là pour le coup, je serai plutôt pour). Encore une fois, c’est pour moi comme certains courants féministes, qui consistent à rappeler aux autres que les femmes sont considérées comme une minorité. La Journée de … me hurle à l’oreille que les valeurs et le bon sens se perdent.
Personnellement, je n’ai pas besoin d’une Journée qui me rappelle qu’il faut dire bonjour, ne pas frapper mon voisin (même s’il m’énerve très fortement), aider son prochain et au moins ne pas lui marcher dessus s’il tombe dans la rue, vouloir un monde en paix comme Miss Univers, et toutes ces belles idées auxquelles tout le monde adhère lorsqu’elles sont théorie et concept.

C’est Psychologies qui nous assomme d’un « Osez la gentillesse » comme on titre « Osez la sodomie » ou « Osez les rencontres sur internet ». C’est fou comme on aime assaisonner le verbe oser à toutes les sauces depuis 2 ans.
Donc lundi, comme tu auras été bon élève, tu appliqueras tes bonnes résolutions prises le dimanche autour du gigot-flageolets et aideras ton collègue Gérard à faire son tableau Excel, papoteras avec Dominique à la machine à café, demanderas des nouvelles de son fils malade à Maxime, et n’engueuleras pas Catherine parce qu’elle a oublié de te rendre le rapport Duchemin à 9h (bah oui, il est 9h10… Elle déconne sec la Catherine).
Euh, en fait, tu te conduiras en être humain doué de raison et de coeur.

Psychologies veut donc nous faire croire qu’être gentil/bon, c’est faire preuve de courage, que c’est un pari car la « société » (parfois c’est un gros mot) nous habitue au rapport de forces. Mouaif… Sauf qu’à force de marginaliser les rapports humains « normaux », on observe de plus en plus de personnes qui se disent que faire preuve de civisme/solidarité/gentillesse est une preuve de faiblesse. A ce moment là, allons y un peu plus fort dans les journées « contre », ce serait une véritable prise de position.

« Traite l’autre comme tu voudrais que l’on te traite », le pendant positif de « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’autrui te fasse », si tu le gardes en tête, ça t’aidera à prendre des décisions censées.
Pas besoin de nous noyer sous des concepts marketingo-culpabilisant, on s’en sort très bien tout seul. Merci bien.

(Suis à deux doigts de créer une journée contre les clowns sadiques…)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Oser… »

  1. Encore une journée contre un fléau ?
    – Journée contre le cancer
    – Journée contre le SIda
    – Journée de la femme …

    Pifout, je sors je ne suis plus là !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s