L’amour est dans le pré…

Je l’ai déjà dit, mais je le redis encore (une thérapie commence par l’acceptation disent les psy), je suis une midinette-pétasse-couillonne… Pourtant les trucs gnangnans cul-cul la praline ne sont pas mon rayon. Mais cette émission me fait régresser, et on atteint des sommets de mièvrerie.
Mes potes vous diraient que je suis loin d’être mièvre, au contraire. Il parait que si j’étais un bisounours, je serai Gros-Rebelle, celui qui dit « fuck off » tout le temps, et qui rechigne à balancer des arc-en-ciels.

Alors « L’amour est dans le pré » doit réveiller mon coté rural ultra-enfoui, celui qui est sous une couche de voyeurisme, de méchanceté et de moquerie assumée…
J’aime cette émission d’amour. Je vis le truc au taquet. Je force ma moitiédevie à partager ce moment avec moi, sous le prétexte qu’on DOIT se moquer (mais on se surprend à avoir le coeur brisé… Enfin moi surtout… Je suis une pussy… Holycrap !).

La fille, assume donc ta passion pour cette téléréalité là. Et pas une autre. Sauf top chef mais là c’est à cause de la bouffe. (Personnellement, la mozzarella est ma kryptonite).
Le garçon, suis donc les pérégrinations de nos agriculteurs avec soin… Ca pourrait t’arriver à toi aussi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s