L’eau dans mes ballerines…

Vraiment.
La sensation pédiluve ne me plait que dans des occasions ciblées, et certainement pas en allant travailler un lundi de trop bonne matinée, surprise par une averse printanière en plein mois de juin.
Certainement pas !

Je vais bouder. Je ne vois aucune autre alternative.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s